Tr?id=1869254419828959&ev=pageview&noscript=1

LG Electronics - Ex-fournisseur de Sears

LG Electronics déclare une perte de 4,75 millions de dollars. L’assurance-crédit étant trop coûteuse selon les dirigeants de l’entreprise, celle-ci a décidé de mettre en place une autre mesure de gestion de crédit.

Les dirigeants ont réduit le terme de paiement à 15 jours. Cette mesure semble à première vue logique; elle garantit de savoir plus rapidement si le client est en défaut de paiement. Ce qui permet de réagir en cessant l’approvisionnement, c’est-à-dire d’arrêter d’expédier de la marchandise chez le client. Cette décision a eu comme résultat de laisser 4,75 M$ sur la table. Était-ce la meilleure stratégie?

L’optimisation de la gestion de crédit passe par plusieurs mesures. En voici quelques-unes :
• Des enquêtes de crédit;
• Une validation des États financiers du client;
• Une bonne communication avec le client;
• Une police d’assurance crédit;
• Un terme de paiement figurant au contrat et indiqué sur la facture;
• Un gestionnaire de comptes à recevoir à l’aise de demander les paiements;
• Un suivi rigoureux des comptes à recevoir;
• De l’intuition.

Oui, vous avez bien lu : en gestion de crédit, l’intuition est primordiale. Il faut savoir quand arrêter de livrer, même si la décision provoque un pincement au cœur, a un impact sur votre cash flow des prochains mois, crée des discussions désagréables avec votre équipe des ventes ou de l’insomnie chez vos dirigeants!

Quel serait l’impact pour votre entreprise si votre plus gros client ne payait pas?

Qu’est-ce qui est plus cher entre la prime d’assurance-crédit et la mauvaise créance selon vous?

#Strategiesophie
#Strategieassurancecredit

www.scaci.ca sophie.cote@scaci.ca
T581-888-8700  T514-312-4872

https://www.reuters.com/article